19 février 2011

le Shafu

Shafu ( n.m.) : maladie psychiatrique féline, appelée chat-dengue dans sa variante tropicale, se caractérisant par des comportements aussi imprévisibles qu'aberrants. Atteint plus spécifiquement les chats mâles, gris et blanc. Susceptible d'entraîner des complications, voir une issue fatale non en elle même, mais en raison des conséquences des agissements induits par la maladie.

Signes précurseurs : propension à dormir debout, déchiquettage de carton, chutes et désorientation.

Symptômes : regarder attentivement le litière, se jeter dedans à plat ventre puis s'y rouler frénétiquement, s'étendre sur le dos, se rouler en tous sens à nouveau et y  faire une sieste .

retourner la terre des pots de fleurs, en mettre partout, déterrer un ver de terre en hibernation, le machouiller, puis le déposer en offrande sur le pas de la porte à l''heure du petit-déjeuner.

se coucher au milieu de la rue en regardant fixement  et sans réaction les signaux d'avertissement émis (cris, agitations des bras, coups sur les vitres) puis se lever nonchat-lamment quant une voiture arrive et se mettre bien tranquillement sans se presser à l'abri sur le trottoir.

suivre sur le chemin du collège ou du travail ses humains familiers, ignorer les conseils visant à le faire rentrer à la maison, avoir l'air intéressé par une hypothétique et délicieuse  odeur féline quand on se retourne, se cacher derrière les poubelles ou sous les voitures pour espérer passer inaperçu, suivre toujours à distance en faisant passer l'humain pour un crétin qui parle tout seul en proférant des menaces et des injonctions et enfin abandonner deux rues plus loin au moment où l'humain agite les bras et tape des pieds comme un dément pour le chasser, dans la crainte de devoir arriver au bureau avec un chat dans son sac.

La maladie n'est pas contagieuse entre chats mais des comportements humains assimilables au gâtisme précoce ont été observés chez les humains en contact fréquent avec les sujets atteints. (caractérisés par une tolérance extrême aux comportements du sujet, un vocabulaire nettement délirant -mignounet, trop chou, trop choupinounet-, des sourires compatissants et extasiés, et même une certaine gaîté, voir un regain de fantaisie ches des personnes réputées âgées et sérieuses.)

maladie à surveiller, merci de faire part l'Académie de tout nouveau symptôme observé.

source : Wikatpdia

Posté par saphirlechat à 10:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur le Shafu

    A l'aide

    Je vais mourir, je meurs, ... de rire. Vraiment, Pimprenelle, c'est dangereux ce que tu fais là!

    Posté par Hodiok, 05 mars 2011 à 05:36 | | Répondre
Nouveau commentaire